Publié le 21/10/2022 à 15h00
La rédaction
Un délégué du Défenseur des droits intervient désormais à Bléneau, le service oncologie de l’hôpital de Sens sensibilise au cancer du sein, une classe à horaires aménagés voix ouverte à Joigny, 1.800 € récoltés pour un enfant atteint d’une maladie rare neurodégénérative à Perrigny, un nouveau projet de label associatif à Asquins… L’actualité locale de ce vendredi 21 octobre.

Appelez-le délégué du Défenseur des droits. Jean-Luc Chaizy est l’un des trois bénévoles en la matière dans l’Yonne. À intervenir en particulier en préfecture à Auxerre, en sous-préfecture d’Avallon et Sens, au centre de détention de Joux-la-Ville, ainsi qu’au Centre communal d’action sociale (CCAS) de Migennes. Chaque premier mercredi du mois à Bléneau, Jean-Luc Chaizy tient désormais une permanence sur rendez-vous à la Maison France Services. Rencontre avec ce délégué bénévole, garant du respect de vos droits et de vos libertés.
Ils voient la vie en rose. En faveur de la lutte contre le cancer du sein, l’équipe du service oncologie et l’association Concerto ont organisé, mardi 18 octobre, une journée de sensibilisation au sein de l’hôpital de Sens. L’objectif ? Évoquer les bienfaits des soins supports dans le cadre de la maladie à travers divers ateliers.
premium La fronde des communes rurales du Grand Sénonais lors de l’élection de son président laissera forcément des traces
En fin de séance, dans l’après-midi du jeudi 20 octobre, les deux groupes d’élèves de la classe à horaires aménagées voix (Chamv) se sont retrouvés dans la cour de l’école Saint-Exupéry à Joigny pour faire une ronde et chanter. Ouverte à la rentrée scolaire dans ce seul établissement, cette classe permet aux élèves de deux classes mixtes (CM1 et CM 2), soit 46 enfants volontaires, de s’ouvrir à la musique, au chant ou à la danse pendant trois heures, tous les jeudis.
L’association Souris à la vie, qui reverse chaque année tous ses bénéfices à des associations venant en aide à des enfants malades ou handicapés, souvent atteints de maladies isolées et oubliées par la médecine. Suite à la belle mobilisation des premières Foulées du sourire organisées par l’association, Morgan, un enfant atteint d’une maladie rare neurodégénérative, a reçu un chèque de 1.800 €.
À Asquins, depuis le depuis du mois d’octobre 2022, une nouvelle association souhaite aider les musiciens indépendants à se professionnaliser. Un label associatif et un studio seront mis à la disposition des artistes. Je suis parti du constat que c’est très difficile d’avoir des outils propres pour produire de la musique. En achetant une maison dans l’Yonne, j’ai donc décidé de monter un projet de studio et de label associatif, essentiellement destiné aux groupes de la région, mais aussi de toute la France””, résume Antonin Dureuil, à l’initiative de la création de cette association.
premium Le Pays avallonnais a son propre jeu de société
La rédaction
reporters.yr@centrefrance.com

Soyez le premier à commenter cet article
Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

source

Catégorisé: